Au début du siècle dernier Jean Patou crée sa Maison de couture et développe immédiatement son activité aux USA. Quand survient la crise de 1929 il décide d’offrir à ses clientes désargentées un parfum d’espoir : « Joy ».  Qualifié de « parfum le plus cher du monde » pour son coût de revient, suivi par d’autres célèbres créations dont 1000 et Sublime, toutes inspirées de la haute parfumerie utilisant, encore aujourd’hui, des produits naturels dont les roses et le jasmin de Grasse issus des champs de la maison Patou.