"Jacques Fath c’était la joie de vivre ! Grâce à Jacques Fath j’ai pu apprendre mon métier, et sans cela mon destin n’aurait pas été ce qu’il fut. Il fut mon premier maître, et cela, je ne pourrais jamais l’oublier... Son talent était à son image, jeune, dynamique, différent de ce que l’on faisait à cette époque, d’où son succès immédiat auprès de ses clientes..."- Hubert de Givenchy.  Après son arrêt en 1957, la maison de haute couture Jacques Fath reprend vie à partir de 1992 grâce au groupe l'Oreal. S'attachant à conserver tout le prestige et la renommée qui caractérise les produits Jacques Fath, deux des plus grands parfums de la marque sont remis au gôut du jour, Green Water (1947) et Fath de Fath (1953) reviennent en 1993, et de nouveaux parfums sont crées comme Irissime.